Restaurants, bistrots et sorties en pays nantais | Blog festif et gourmand Page officielle Restomalin

Les chiffres clés de la restauration traditionnelle et de la restauration rapide en pays de la Loire

Restauration rapide, moyenne et haut de gamme en pays de la LoireEn 2011 ( nous ne possédons pas encore les chiffres pour 2012-2013) la restauration dans son ensemble et tous types confondus a brassé un chiffre d’affaire faramineux qui avoisine les 87 milliards d’euros. Ce chiffre accuse un ralentissement de sa progression par rapport aux années précédentes avec une croissance de seulement 0,3%. Taux de croissance le plus ténu observé depuis l’année 2000 !.  La crise est passée par là .. Tous les types de restaurations n’ont pas été impactés au même degré. Certaines filières ayant eu un sort plus heureux que d’autres. C’est le secteur de la restauration plutôt haut de gamme ou gastronomique qui s’en tire le mieux.

Le ralentissement est du à la crise dans son expression macroéconomique mais aussi à ses répercussions micro économiques,  dans la meure où le consommateur devenu circonspect et prudent, hésite à dépenser autant qu’avant.

Le nombre de repas prix «  dehors » ce dehors englobant les établissements servant à table, les traiteurs, les restaurants commerciaux ou rapides …, donc ce nombre a progressé de plus d’un milliard d’euros pour s’établir à quelques 9 et demi milliards d’euros.

La progression la meilleure, demeure celle de la restauration rapide de bonne qualité ainsi que le haut de gamme. Le secteur qui a le plus souffert est celui de la restauration servie à table de gamme moyenne. La baisse avoisine les 2 % tout de même ! Alors qu’au contraire, les secteurs du haut et très haut de gamme ne semblent pas touchés par cette décrue.

Hélas ces chiffres ne semblent pas devoir s’améliorer pour 2013 ( on devrait avoir les résultats bientôt et nous nous en ferons l’écho ici même). La restauration est la variable d’ajustement des ménages en temps de disette financière. La prévision de décroissance pour 2013 est estimée à 1 %. Un rebond  salutaire est espéré pour 2014 ou 2015 , mais on n’en est encore pas là et les conjoncturistes se trompent souvent. La restauration à l’ancienne devrait payer le plus lourd tribu au tassement de l’activité. La baisse escomptée serait de l’ordre de 2% ( elle a été de 5 % l’année 2012 !). La restauration rapide devrait mieux résister à l’érosion prévue, même si son chiffre a stagné en 2012 avec une croissance annuelle de zéro pour cent, mais 2014 s’annonce faste avec +3% de croissance en espérant que cette projection se réalise.

 Le secteur de l’hôtellerie restauration dans les Pays-de-la-Loire :

région des pays-de-la-loireCe secteur tertiaire, est un gros pourvoyeur d’emplois dans le bassin d’emplois marchands des pays de la Loire. Plus de 39 mille salariés y travaillent directement ce qui représente un peu moins de 5 pour cent des emplois pourvus. La restauration moyenne et haut de gamme est bien représentée dans les pays de la Loire, car le Guide Michelin recense en 2013 quatre restaurants 2 étoiles et plus d’une douzaine de restaurants cotés une étoile ! En Pays de la Loire l’activité liée à la restauration traditionnelle est prépondérante. Elle est suivie de près par l’activité « débit de boissons ». Contrairement à d’autres régions du pays, la restauration traditionnelle connaissait une forte croissance, plus de 23 % avant 2008, mais depuis la crise a fait sentir ses effets et ce chiffre a reculé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>