Restaurants, bistrots et sorties en pays nantais | Blog festif et gourmand Page officielle Restomalin

L’inexorable avancée de la restauration rapide dite « fast food » en France

Les salades remportent un succès grandissant dans la restauration rapide

salade à base de riz, de légumes et de dès de jambon

La restauration rapide appelée aussi fast food gagne du terrain en France. L’avancée est si importante ( d’aucun diront inquiétante) que même des chefs étoilés se sont mis au hamburger haut de gamme à base de pain complet et de… foie gras ! Toujours est-il que les chiffres sont têtus, ce type de restauration représentait déjà en 2012 près de 54 % du chiffre d’affaire total de la restauration en France tous secteurs confondus. La restauration traditionnelle dite servie à table ou assise recule et perd du terrain face aux sandwichs, kebabs, sushis, salades et autres burgers et pizzas.

Partout fleurissent telles des échoppes, des saladeries, des étals de sandwichs, des rôtisseries de kebabs… la restauration rapide se dote d’airs modernes, jeunes dynamiques et avec des augments de santé et de manger équilibré qui plus est ! On est loin de cette image d’Épinal de mal-bouffe importée des US… La progression estimée de ce marché depuis l’année 2004 est de 74 à 80 % !

Les points de vente de restauration rapide sont estimés au nombre faramineux de 35000 auxquels s’ajoutent les services de repas à emporter mis en place par toutes les grandes surfaces. Cet engouement participe aussi d’un changement de mode de vie, la pause méridienne se raccourcit d’année en année, alors les bars à salade ou à pâtes fleurissent et ont le vent en poupe.

Contrairement aux pronostics de certains experts qui prévoient un tassement de l’activité de restauration de type fast food, d’autres augurent d’une bonne tenue de ce marché eu égard à la diminution du pouvoir d’achat, des temps de pause toujours plus comprimés, et d’un mode de vie alternatif mondialisé qui est très vigoureux chez les jeunes populations d’actifs …le prix seul n’explique pas à lui seul cet engouement. Car de nos jours la restauration rapide n’est pas « bon marché », souvent on s’en tire pour le prix d’un menu formule midi dans un restaurant traditionnel. Le temps, le look, l’apparence, les rituels séculaires des restaurants traditionnels, tout cela joue en leur défaveur.

Et puis manger dans un snack ou emporter son repas, d’un pont de vue social, cela se conçoit seul.. on imagine mal une jeune femme seule manger dans un restaurant traditionnel, cela est courant dans un bar à salade !

La mode de l’alimentation bio, la curiosité et l’envie de découverte de saveurs, fruits, recettes du monde sans casser sa tirelire joue à plein dans le développement de la restauration rapide de qualité.On peut manger japonais tout simplement et sans se ruiner dans des bars à sushis, déguster des légumes et fruits exotiques dans des bars à salades aux saveurs tropicales…

En France 14 % des repas sont consommés à l’extérieur … la marge de progression est importante si l’on songe que ce taux est de 35% au royaume uni et sans doute encore plus élevé aux usa, où la notion de repas en famille et à table est quasi inexistante…

Les boulangeries ont beaucoup ouvré pour le renouveau du sandwich : fraîcheur, qualité et cet accord difficile entre tradition et modernité, qualité et prix raisonnable.. car le sandwich qui représente quand même 7 milliard d’euros n’est pas à base de pain de mie industriel sucré .. non le sandwich se pare de bon pain frais, e préférence complet et aux céréales… la garniture favorite reste le jambon beurré. Sur 10 sandwichs vendus, 6 sont jambon /beurre !

Le désir de goutter à la cuisine du monde, l’internationalisation ne sont pas étrangers au succès des restaurants rapides turcs ou libanais ou asiatiques ( céréales, kebabs, houmos, sushis)… indépendamment de leurs qualités nutritionnelles et gustatives ces formules connaissent une vogue jamais démentie auprès des jeunes populations et même au delà … la disponibilité ( des heures d’ouverture à l’américaine) des prix maîtrises … tout pour en faire un redoutable concurrent à la restauration traditionnelle.

Ainsi savez -vous que sur les 35000 points de vente de restauration rapide 24 % sont des échoppes à kebabs !!? le kebab génère un chiffre d’affaire annuel de plus d’un milliard d’euros ! Soit près de 22% du chiffre réalisé par les hamburgers y compris les Mac Do ! Pour ce dernier il, est utile de savoir que la France est le second pays après les USA où la société MC Do investit le plus . ; gros pourvoyeur d’emploi auprès des jeunes et des étudiants.. l’enseigne a amélioré et adapté son burger au goût français et le succès ne se dément pas , il est en progression qui fait des envieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>